Une croisière : une autre façon de découvrir New York

Vous vous posez sans doute une question après avoir lu le titre : comment peut-on faire une croisière dans une aussi grande ville que New York ? Eh bien oui, c’est tout à fait possible. Souvenez-vous que NYC est une ville côtière de l’est des États-Unis disposant d’un important réseau hydrographique. Elle est située à l’embouchure du fleuve Hudson, est bordée de quatre baies et s’ouvre sur l’Océan Atlantique en disposant de détroits et de bras de mer.

En bateau pour découvrir les incontournables de NYC

Pour vous offrir l’opportunité de découvrir la plus grande ville des États-Unis sous un autre angle au cours de votre séjour à New York, plusieurs compagnies proposent des promenades en bateau sur le fleuve Hudson ou l’East River. C’est une occasion de rencontrer les monuments incontournables de New York d’une autre manière. Généralement, les excursions en bateau qui y sont proposées sont axées vers les visites des sites touristiques symbolisant la ville telle que la Statue de la Liberté, Ellis Island, la Skyline de Manhattan, le Brooklyn Bridge, l’Empire State Building, etc. Depuis le bateau, vous aurez également la possibilité d’apercevoir de loin le Yankee Stadium, le pont George Washington, l’ONU, etc.

Dîner en bateau à New York

New York est beaucoup plus belle avec ses lumières une fois la nuit tombée. Pour un peu de romantisme dans votre séjour aux USA, vous pouvez opter pour un dîner croisière à bord d’un bateau ou d’un yacht sur les eaux new-yorkaises. C’est une des plus luxueuses façons de découvrir la ville de New York pour une durée moyenne de 3 h tout en savourant les plats typiques et raffinés de la gastronomie locale, dans une ambiance magique qui invite au romantisme. Bref, un moyen de surprendre son amoureux(se) et de se surprendre soi-même. Après avoir dégusté du pastrami, du corned-beef ou du corned-turkey, des bagels, des brownies ou du cheese-cake, vous pouvez vous promener, prendre un digestif ou danser sur un air romantique joué par un groupe de jazz sur le pont extérieur du bateau. À titre d’information, comme il s’agit d’une activité luxueuse et prestigieuse, habillez-vous convenablement. Laissez donc les jeans et les baskets chez vous et optez plutôt pour une tenue correcte.

Retour à New-York !

Passer du temps à Washington D.C. me fait réaliser à quel point New-York est dingue ! Je comprends que l’on aime ou déteste cette ville ; à la fois tellement stimulante et épuisante.

A 4 heures de bus de D.C. se trouve donc Manhattan. Avec cette facilité d’accès il était évident d’aller y passer quelques jours. Voici quelques nouvelles idées sur ce qu’il est possible de faire lors d’un weekend à New-York City.

  1. Admirer la skyline

Après avoir tester le Top of the rock (sommet du Rockefeller Center) lors de mon dernier séjour, me voici donc au 86ème étage du mythique Empire State Building. La lumière est très belle et la vue magnifique, mais toutes ces grilles finissent par me donner l’impression d’être un animal en cage.

Personnellement j’ai préféré le Rockefeller, d’où on peut admirer à la fois l’ESB et Central Park (et réaliser à quel point il est immense).

  1. Parfaire sa culture artistique

Découvrir les galeries d’art de Chelsea est un véritable itinéraire touristique (qui je dois dire à son charme). La plupart sont situées entre la 10th et 24th rue, mais il ne faut pas hésiter à flâner pour en découvrir bien d’autres.

Le Metropolitain est un musée époustouflant, et gigantesque, qui vaut bien entendu le détour ! L’entrée pour les étudiants est à 12$, mais il est possible de payer le prix que l’on souhaite, que ce soit 5$ ou 20$…

L’aile consacrée à la peinture française est magnifique, mais beaucoup de monde s’y presse. La partie consacrée aux artistes américains elle, est un peu plus calme et vraiment très agréable à découvrir. Nous n’avons pas pu visiter le reste du musée (bien trop grand) mais j’espère y retourner très vite !

Je regrette de ne pas avoir eu le temps de revoir le Guggenheim, situé tout près du Met, à l’est de Central Park. Là encore, ce sera pour une prochaine fois…

  1. Se mettre au vert

La High Line est une ancienne voie ferrée réaménagée pour en faire le jardin suspendu de New-York. Une véritable parenthèse de verdure au milieu des immeubles industriels. Bien qu’il y ait énormément de monde dès qu’un rayon de soleil apparaît, c’est un endroit vraiment agréable, où l’on trouve des glaces délicieuses !

Que dire sur Central Park qui n’ait déjà été dit ? Les pelouses sont géniales pour farnienter au soleil et parcourir les petites allées ombragées est un vrai bonheur les jours de grosse chaleur. Et puis il y a les écureuils de Central Park qui, parait-il, sont tristes le lundi.

  1. Goûter à la gastronomie locale (ou moins locale)

O’Reilly’s Bar + Kitchen : Situé à deux pas de l’Empire, le O’Reilly’s offre une ambiance pub-chic avec son long bar et ses lumières vintages. Nos Burgers étaient délicieux et nous avons même pu tester leurs célèbres frittes de patate douce.

Ovest : D’après Joakim, grand amateur de pizzas et spécialiste de la 4 fromages, c’était l’une des meilleures pizzas qu’il n’ait jamais mangé. Situé en plein Chelsea, près des galeries que nous venions de visiter, Ovest est un endroit vraiment sympa avec une super déco !

San Matteo Pizza Espresso Bar : Petite pizzeria située non loin du Guggenheim et du Met, dans une rue avec de nombreux petits restaurants. Nous avons profité du soleil pour manger nos pizza/salade sur la petite terrasse et discuter d’art et de la France d’après-guerre avec notre voisine de table.

Je dois avouer que nos passions respectives pour la pizza et les burgers nous ont un peu fait tourner la tête (et je ne vous ai même pas parlé du burger d’arrivée chez Five Guys – délicieux soit dit en passant) !