Les 5 étapes d’un Road Trip en Floride réussi

Road Trip en Floride

Road trip en Floride, l’itinéraire détaillé en 5 étapes

J’avais pas mal d’à priori négatifs sur la Floride : les starlettes sur la plage, le bronzage à outrance, la culture du « m’as-tu-vu », les retraités en manque de soleil et j’en passe. Pourtant, le concours de circonstances d’un billet d’avion pas cher et d’un départ sur un coup de tête, nous a décidé à partir pour un road trip en Floride pour 10 jours d’aventure.

Quand on pense road trip aux États-Unis on pense, Grand Canyon, Arizona, grand espace mais pas forcément à un road trip en Floride, l’État du soleil et des agrumes.

L’inconvénient (et l’avantage dans notre cas) de partir sur un coup de tête, c’est qu’il n’y a plus beaucoup d’hébergement de disponible, en plus il faut dire que notre départ tombait pile poil dans la semaine du centenaire de Miami Beach, donc pour ce qui était de la période creuse, c’était loupé.

Toujours avoir un moyen de locomotion

Alors on a voulu faire ça bien. On a loué une maison à roulettes pour 10 jours chez Escape Campervan. Cette entreprise de location propose des vans aménagés tout équipé dans tous les États-Unis, et ils ont justement un bureau à Miami Beach. Nous avions prévu de louer une voiture de toute manière et même si c’était plus cher qu’une location de voiture classique, nous n’avions pas à payer l’hébergement. En plus, chaque van est peint par un artiste local.

location van Floride

C’est comme ça que l’on est parti pour 10 jours de roadtrip en Floride sur un coup de tête, avec un van aménagé, pour notre première fois aux States.

On vous avait déjà un peu parler de notre road trip en Floride, à travers les plus belles plages que l’on a rencontré sur notre chemin, mais aujourd’hui on s’attelle à la partie plus « pratico-pratique » du voyage à savoir l’itinéraire et les petits détails de notre voyage.

À notre départ, on avait plus ou moins prévu l’itinéraire de notre voyage mais rien n’était vraiment décidé, aucun camping réservé ni aucune vraie exigence si ce n’est de rendre le van à temps et de ne pas louper notre avion de retour.

Finalement, notre road trip a duré 10 jours pour un total de plus de 2500 km, on a fait le tour de la péninsule et notre voyage s’est déroulé sur 5 grandes étapes.

Roadtrip en Floride Étape 1 : La côte Est, Space Coast et Daytona Beach

La première nuit on a dormi à Fort Lauderdale garé dans une zone résidentielle pour récupérer du transport, la préparation du repas à la nuit tombée et avec les moustiques c’était la franche rigolade. Le lendemain, après un bain de mer au lever du soleil et une douche froide à la plage, on est parti directement sur les routes vers le Nord tantôt par l’autoroute #95 tantôt en traversant les villes.

Bon soyons clair, la côte Est de la Floride entre Miami et Melbourne ce n’est pas extraordinaire. On y trouve majoritairement des stations balnéaires bétonnées qui privatisent la vue sur mer, des gens ultra bronzés et de jeunes mamans qui font leur footing derrière leur poussette.

Cap canaveral : premier pas sur la lune

Mais la vraie première étape de ce roadtrip en Floride commence à Cap Canaveral, au cœur de la Space Coast, au Kennedy Space Center, la NASA.

C’était une des choses que l’on ne voulait pas manqué, on a pas tous les jours l’occasion de visiter la base de la NASA qui à vue s’envoler Neil Armstrong pour ses premiers pas sur la Lune en 1969.

Je ne vais pas m’étendre beaucoup sur ce sujet puisque nous avons prévu d’en faire un article complet. Vous pourrez y visiter les installations de la NASA, mieux comprendre l’histoire du Space Kennedy Center et de la conquête spatiale, voir une fusée grandeur réelle et expérimenter par vous-même le lancement d’une fusée dans une attraction immersive. Tout un programme.

L’île de Cap Canaveral est aussi une réserve naturelle et si vous avez de la chance vous pourrez y voir quelques alligators.

Après avoir dormi sur un parking face à la mer à Titusville, on a décidé de rouler vers la fameuse Daytona Beach, une des seules plages ou l’on peut rouler en voiture sur le sable. Et on est littéralement tombé sous le charme.

Daytona Beach est une grande plage de sable doré, doux sous les pieds. La marée descendante créé un joli jeu de reflets avec sa grande jetée pour les pêcheurs. Depuis le sable, les jours de lancement depuis Cap Canaveral on peut même voir des fusées s’envoler vers les étoiles. Renseignez-vous sur les dates de lancement sur le site de la NASA.

Étape 2 : De Daytona Beach à Tampa, Occala National Forest

Après les plages et la côte Atlantique on a continué ce road trip en Floride en traversant la péninsule direction la côte ouest et le Golfe du Mexique. Mais d’abord, il faut que vous sachiez que nous avons volontairement fait l’impasse sur Orlando et les parcs d’attractions Disney World et compagnie. C’était un choix et on ne le regrette absolument pas puisqu’à la place on a découvert l’Occala National Forest en prenant la State Road #40.

Cette route pour se rendre dans la seule Forêt Nationale de Floride traverse des zones de forêt très dense avec des arbres immenses et de grandes plaines verdoyantes ponctuées de granges et d’arbres centenaires. C’est tout simplement magnifique.

Une autre bonne raison de se rendre dans l’Occala National Forest ? Ses sources naturelle d’eau douce, à l’eau turquoise dans lesquelles on peut se baigner.

Il y en a plusieurs, mais nous avons été voir les Juniper Springs où nous avons aussi pu trouver une place dans le camping adjacent.

La source est accessible par un chemin surélevé en bois qui passe au milieu d’une forêt tropicale assez dense. Tout au long de ce parcours il y a des arrêts pour voir l’eau, et des bassins d’eau turquoise où l’on peut même apercevoir des tortues. Au bout de ce chemin, un moulin à eau datant du 19e siècle et une zone aménagé pour se baigner avec des marches qui avancent vers cette eau d’un bleu azur.

Daytona Beach Floride

Étape 3 : La côte ouest, Siesta Key et Sanibel Island, plages et coquillages

Après avoir traversé la baie de Tampa, pour passser par St Pertersburg et son ensemble d’îles, direction Sarasota et Siesta Key.

Siesta Key est une jolie petite île au large de Sarasota. Ce qui fait sa renommée ? Sa plage la Siesta Key Beach. Mais cette plage est assez particulière. Composé à 90 % de quartz, son sable est très blanc et fin comme de la farine. Élue Plage #1 des USA, elle est d’ailleurs réputée pour ses couchers de soleil, alors on a posé notre van sur le parking (pour une fois gratuit) et on en a profité.

Le petit centre-ville de l’île est aussi très animée avec de petites boutiques colorées et plein de bars pour un apéro en fin de journée.

Le lendemain, avant de se rendre à Sanibel Island, on a fait un détour par le Myakka River State Park, une superbe zone naturelle où l’on peut observer la faune et la flore dans un très joli cadre. On y a aussi croisé des alligators qui faisait une sieste au soleil.

Sanibel Island est étonnante, île au large de Fort Mayers, on y accède par un pont pour la médique somme de 6$US. Cette île a pour particularité d’avoir des plages recouvertes de milliers de coquillages. La plage de Point Ybel où se trouve le phare de Sanibel, est très belle car assez sauvage, recouverte de coquillage mais aussi entourée d’un parc le Lighthouse Beach Park. Ça change des plages aux abords bétonnés.

Étape 4 : Everglades National Park

Depuis Sanibel Island le chemin est long jusqu’à l’entrée du Parc National des Everglades et il faut prendre son mal en patience.

Les Everglades, rien que le nom laisse rêveur et était une étape très attendues dans notre roadtrip en Floride. On imagine des crocodiles, de grandes étendues et des paysages à couper le souffle. En réalité, ce n’est qu’à moitié vrai.

Le parc est très vaste et il n’y a qu’une seule route qui le traverse. Nous avons dormi dans le parc, au camping de Flamingo, infesté de moustiques et en toutes saisons. Si vous compter faire un roadtrip en Floride, le camping dans cet endroit est même gratuit en saison humide (de juin à octobre) à cause du nombre trop important de moustiques.

À Flamingo, vous trouverez aussi une petite marina avec des locations de Kayak et des tours en bateau. Nous avons fait un tour en bateau dans la baie et c’est un très beau souvenir, on y a vue des dauphins par dizaine, de beaux oiseaux et même un requin. Par chance nous étions même seul dans le bateau (le tour est normalement prévu pour 30 personnes).

Dans les Everglades, il y a quelques sentiers aménagés pour observer la faune et la flore mais les principaux et les plus accessible sont très touristiques. Vous pourrez tout de même y voir de beaux spécimens d’oiseaux, de tortues et quantité d’alligators à quelques pas de vous. En dehors de ces sentiers aménagés, il y a aussi des sentiers en pleine nature assez agréables où vous serez presque seul.

A lire également : Une croisière : une autre façon de découvrir New York

Étape 5 : Les Keys

Encore une étape immanquable lors d’une roadtrip en Floride : les Keys.

À partir du Parc National des Everglades, il y a beaucoup de route pour se rendre jusqu’à Key West, à l’extrême sud des Keys. C’est pour cela qu’on a choisi de faire la route en deux jours. Une première partie des Everglades jusqu’à Key Largo puis toute la route des Keys avec des arrêts jusqu’à Key West, une grosse étape de notre roadtrip en Floride donc.

La route en elle-même est moins impressionnante que ce que l’on voit dans la plupart des photos. Les première îles sont très urbanisées et n’ont pas beaucoup d’intérêt. Par contre, à partir du fameux Seven Miles Bridge vous pourrez voir des paysages à couper le souffle, avec des vues sur les eaux turquoises et les mangroves de la baie de Floride.

Juste après ce pont, vous trouverez le Bahia Honda State Park qui a été un des grands moments de notre roadtrip en Floride. C’est le décor de carte postale par excellence. Une plage de sable blanc, des eaux turquoises et un magnifique pont en ruine datant de l’ère du chemin de fer. Nous y avons d’ailleurs fait du kayak en tandem.

Théoriquement vous pourrez y trouver des places de camping avec vue sur mer (attention j’ai bien dit théoriquement) mais en réalité, les places sont réservées de 9 mois à un an à l’avance.

La route n’est plus très longue jusqu’à Key West, une magnifique île assez urbanisée mais qui a su garder un centre-ville aux airs de Caraïbes et de Nouvelle-Orléans. Perdez-vous simplement dans les petites ruelles et vous serez sous le charme.

Ce roadtrip en Floride se termine à Miami Beach, avec sa plage interminable, ses immeubles art déco et son mode de vie un peu surfait. N’oubliez pas de faire vos démarches administratives telles que l’autorisation de voyage Esta. Ce document est maintenant obligatoire pour séjourner aux USA. On n’a pas été particulièrement charmé par cette ville typiquement américaine mais le reste du voyage aura su nous émerveiller.